Vous êtes ici ?

Vous êtes à Sérifos, une île dans laquelle tout paraît suivre son propre rythme, calme et tranquille. Installez-vous sur la terrasse d’un des nombreux cafés de Livadi, le port de l’île, et prenez tout votre temps pour organiser votre séjour dans l’île. Il y a plein de sites que vous devez visiter : Chora avec son château vénitien et ses églises, Koutalas et Megalo Livadi pour visiter les installations des vieilles mines, ainsi que le monastère fortifié (Kastromonastiro) de Taxiarches. Vous allez adorer les nombreuses plages au sable fin avec leurs petites tavernes. L’île est traversée par un réseau de sentiers qui mènent, soit à des plages de rêve, soit à des villages traditionnels où vous aurez  l’occasion d’admirer l’architecture traditionnelle des Cyclades.

 

Sérifos compte plus de 116 églises, dont certaines sont de vieilles églises byzantines réhabilitées. Certaines sont bâties à des endroits isolés, accessibles seulement via des sentiers, tandis que d’autres se trouvent au cœur des villages. Le monastère de Taxiarches, près du village de Galani, présente un intérêt particulier du point de vue architectural. C’est un monastère d’hommes qui fut fondé en 1572. Comme les Vénitiens lui firent don de nombreux domaines, ce monastère était très riche. En 1617,    on y créa une école d’enseignement mutuel. L’édifice du monastère présente toutes les caractéristiques d’un château fort : Il est entouré d’une haute enceinte crénelée et n’a qu’une seule porte surélevée -à une hauteur de 4 mètres- avec pont-levis. Le monastère est dédié aux archanges Gabriel et Michel qui sont les saints patrons de l’île. On fit venir l’icône de Chypre et elle est considérée comme miraculeuse.

 

Le musée folklorique de Sérifos se trouve à Kato Chora et il est abrité dans un édifice d’architecture traditionnelle. Il fut fondé en 1976 et il appartient à l’Association des Personnes Originaires de Sérifos. On peut y voir des objets de la vie quotidienne des habitants ; la plupart des objets exposés sont des dons des habitants de l’île. On peut admirer des tissus et des tapis tissés à la main, de la céramique et de la porcelaine, des ustensiles et des outils, des tenues traditionnelles des habitants de l’île, ainsi qu’une reconstitution de l’intérieur d’une maison traditionnelle typique de Sérifos. De plus, dans une salle distincte est exposée une collection de minerais et de pierres semi-précieuses que l’on peut trouver en abondance dans le sous-sol de l’île.

 

Dans la cour du musée il y a un petit théâtre en plein air, pouvant accueillir 300 personnes, dans lequel sont organisées des manifestations culturelles. Le Musée Archéologique de Sérifos se trouve à Chora, à la Place des Moulins (Platia ton Milon). Il abrite des trouvailles provenant des fouilles effectuées dans plusieurs parties de l’île et remontant à l’époque classique, helléniste et romaine. 

 

 

 

 

 

.  mek-anaptiksiaki-enMek-kataskeuastiki-enDesign by DV

JoomSpirit